Distinctions
22.03.2016Tiphaine de Mauduit

Franklin, élu cabinet français de l’année 2016 par The Lawyer.

Law firm of the year - FrancePour la seconde fois en trois ans, le cabinet Franklin a remporté le prix du Cabinet Français de l’Année (French Law Firm of the Year) décerné par le site d’actualité juridique The Lawyer.

Cette prestigieuse distinction récompense le cabinet pour avoir «continué à renforcer sa position sur le marché très concurrentiel parisien», mais aussi pour l’arrivée d’une excellente équipe d’experts en droit de la concurrence animée par Julie Catala Marty, associée, l’obtention de nouveaux dossiers d’envergure, le développement de ses relations avec son cœur de clientèle et le renforcement stratégique de ses équipes d’experts renommés du droit immobilier et de la finance.

Une fois encore, le jury s’est déclaré «impressionné par la stratégie et le sérieux qui caractérisent le cabinet Franklin» qui lui ont permis de mettre à son actif une liste croissante d’opérations de plusieurs milliards d’euros et de développer son activité dans des domaines variés tels que les télécoms, le secteur bancaire, l’immobilier et les nouvelles technologies. De par son expertise, Franklin est en mesure d’accompagner ses clients dans le cadre de contentieux complexes et stratégiques mais également de les assister dans la structuration et la mise en œuvre de toutes les composantes de leurs opérations de M&A qu’elles soient fiscales, immobilières, de droit social, de droit public ou encore de droit de la concurrence.

Mark Richardson, associé, a déclaré : «à l’occasion de notre 15ème anniversaire l’année dernière, nous avons fait le bilan et réalisé qu’en relativement peu de temps, nous sommes devenus l’un des rares cabinets indépendants capables de se mesurer aux plus grands acteurs de la place de Paris». Le jury a d’ailleurs remarqué que « l’approche internationale de Franklin – qui a permis le recrutement d’avocats de tous horizons, parlant de nombreuses langues – semble s’avérer payante à cet égard ».

Le jury était composé de directeurs juridiques et d’avocats expérimentés provenant de cabinets d’avocats comme Macfarlanes, Travers Smith et Arnold & Porter, ainsi que d’entreprises comme Tsys, Unisys et HBO Europe.